Capsules

LA VITAMINE C

Dominique Langlais

la vitamine c

La vitamine C, aussi appelée acide ascorbique, n’est pas synthétisée par le corps. On doit alors puiser nos réserves de vitamine C dans les fruits et les légumes. Une fois dans l’intestin grêle, elle diffusera vers le sang pour se diriger vers les organes du corps.

Cette dernière agit en tant qu’antioxydant, ce qui protège plusieurs de nos cellules et aide le corps à former le collagène (le collagène est une protéine qu’on retrouve dans la formation des os, de la peau, des tendons, etc.) De plus, elle contribue au bon fonctionnement de notre système immunitaire et facilite l’absorption du fer. On entend souvent qu’il faut prendre de la vitamine C pour prévenir les infections grippales.

Mais voilà qu’une quantité importante de produits se vendent pour faire croire aux gens qu’ils ne prennent pas assez de vitamine C par jour. Une pilule, une petite granule… peut soulager l’esprit, mais offre peu d’effet bénéfique pour une personne en santé et qui s’alimente bien au quotidien.

Selon le Ministère de la Santé et des Services sociaux, l’apport quotidien de vitamine C pour l’homme est de 90mg comparativement à 75mg pour la femme. Le Ministère suggère de prendre en considération notre mode de vie; tabagisme, alcoolisme, grossesse, etc.

Vous trouverez facilement suffisamment de vitamine C dans les fruits et légumes que vous consommez sans devoir recourir aux suppléments qui offrent bien plus que 100 mg dans une dose.  De plus, le corps ne peut accumuler cette vitamine. Vous pouvez bien prendre 3 comprimés par jour, au-delà de votre quantité quotidienne, le surplus ingéré sera éliminé par l’urine.

Rassurez-vous, une orange de taille moyenne peut vous fournir environ 50 mg de vitamine C. Pensez maintenant aux jus de fruits, des pommes, poivrons rouges, ananas…

Une bonne nutrition comblera facilement vos besoins. Gélules et granules sont en général inefficaces pour les gens en santé qui s’alimentent bien.

En cas d’incertitude, consultez un professionnel de la santé.


Dominique Langlais est un enseignant de biologie humaine depuis 2001.  Il détient un baccalauréat en Sciences de l’éducation profil Biologie-Chimie de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Il œuvre dans le domaine de l’activité physique à la Sporthèque depuis 2008 à titre d’instructeur de spinning, conférencier pour le programme de perte de poids et chroniqueur web. Il est passionné par la transmission de connaissances biologiques menant à de saines habitudes de vie.

Pour plus d'informations sur les cours de spinning, cliquez ici.

Ajouter un commentaire

etoile.gif