Capsules santé

L’alcool et le tour de taille

Vanessa Rivers

L’alcool et le tour de taille

alt

L’alcool et le tour de taille

 
Soyons honnêtes, pour plusieurs d’entre nous, il n’y a rien de mieux qu’un verre de vin ou une bière pour conclure une longue journée. C’est un plaisir ancré dans nos moeurs et un moment de détente bien personnel, que ce soit sur un balcon, dans le salon ou même dans son bain. Par contre, ce fruit défendu ajoute plusieurs calories  à un régime quotidien. Pire encore, l’alcool met votre métabolisme en pause et diminue, voir empêche votre corps de brûler des calories normalement. Mais consolez vous, il est encore possible d’éviter la bedaine de bière en suivant quelques règles simples.  
 

1) Savoir quelles boissons nous donnent plus faim que d’autres

 
Les cocktails sexy et colorés contiennent plus de calories. Le sucre supplémentaire qu’ils contiennent peut vous donner une faim démesurée car ils augmentent votre taux de sucre dans le sang encore plus que la bière, le vin ou un vodka avec de l’eau gazéifiée. Plus les boissons sont simples, moins elles ont de chances d’augmenter votre désir de vous goinfrer. En accompagnant un repas santé d’une boisson pauvre en sucre, vous risquez moins de dégâts. 
 

2) Consommer un ou deux verres maximum

 
En matière d’alcool on entend souvent dire que la modération a bien meilleur goût. C’est également le cas pour votre tour de taille. On croit à tort que les excès de fin de semaine sont moins nocifs si l’on s’est abstenu durant la semaine. 
 
En fait c’est la pire chose à faire car l’excès de calories ingérées en peu de temps a beaucoup plus de répercussions sur votre poids et sur votre santé qu’une ou deux consommations par jour. Pourquoi? Parce que vous ajoutez plusieurs obstacles à votre métabolisme avant qu’il puisse digérer de la nourriture ou du gras emmagasiné. Sans compter qu’en perdant vos inhibitions, vous risquez de commander de la pizza aux petites heures du matin!
 

3) Se méfier des envies de malbouffe ou de la faim démesurée du lendemain de veille

 
Comme si le lendemain de veille n’était pas une punition suffisante, vous risquez d’avoir à combattre une forte envie de nourriture grasse et riche en sel. Le problème est simple : vous êtes déshydraté. Alterner le verre d’alcool avec de l’eau vous évitera les envies du lendemain. Si vous n’avez pas été en mesure de vous hydrater la veille, avant de commander de la malbouffe, hydratez-vous bien avec des boissons contenant des électrolytes (G2). Cela vous permettra peut-être de freiner les excès.
 
Bref, si vous êtes une personne active qui consomme ce dangereux alcool  intelligemment et avec modération et si vous vous alimentez bien, vous devriez être en mesure de vous éviter cette fameuse bedaine de bière.